Aujourd’hui, l’incontinence urinaire ou la perte d’urine touche énormément de personnes et non seulement les plus âgées. En effet, cette affection touche de plus en plus de salariés, surtout masculin après 50 ans. Handicapant, ce symptôme est trop souvent passé sous silence et peu de personnes arrivent à en parler ouvertement. Heureusement, la retraite n’est qu’à quelques kilomètres et il suffit d’une complémentaire santé pour gérer la maladie.

Présentation de l’incontinence urinaire chez un individu

Symptôme le plus souvent lié à un trouble physique, l’incontinence urinaire provoque des pertes incontrôlables et involontaires de l’urine se produisant le jour ou la nuit. Cette affection est plus fréquente avec l’âge puisque la majorité des personnes atteintes ont plus de 50 ans. Cependant, il n’est pas rare que cette incontinence touche des personnes dans la fleur de l’âge étant donné que la cause peut être multiple. Pas de panique ! Si vous êtes encore salariés et que vous souffrez de cette affection, un complémentaire santé suffit pour limiter les éventuels dégâts sur l’avenir professionnel.

Cause de l’incontinence urinaire chez les hommes et les femmes

Si certaines sources indiquent que cette affection touche plus les femmes que les hommes, d’autres disent le contraire. Le seul point commun de ces sources, c’est qu’elles indiquent toutes que le symptôme apparaît généralement après 50 ans. Concernant les causes, elles sont nombreuses comme l’affaiblissement des muscles du plancher pelvien chez la femme, un trouble de la prostate ou une chirurgie à la prostate chez l’homme, une difficulté à marcher empêchant de se rendre aux toilettes à temps ou encore une constipation avec fécalome se présentant comme des selles compressées et durcies dans le rectum. Également, certains métiers sont plus à risques que d’autres concernant cette incontinence urinaire : standardiste, téléopératrice, secrétaire, chauffeur de bus… En effet, les personnes travaillant constamment assises sur leur chaise de bureau sont plus enclines à contracter ce symptôme que celles qui accomplissent des tâches nécessitant des déplacements fréquents.

Solution pour soigner l’incontinence urinaire

Dans le but de soigner au mieux cette affection, il suffit de consulter un médecin généraliste, mais aussi des centres de radiologie qui prennent en charge les personnes atteintes d’incontinence urinaire. La sécurité sociale rembourse à 70 % tous les frais et le reste, le complémentaire santé se charge des 30 % concernant la consultation pour les médicaments et autres.
Aujourd’hui, avec un complémentaire santé, l’avenir professionnel des personnes atteintes d’incontinence urinaire n’est plus menacé. En effet, avec des traitements adéquats, ce symptôme se gère facilement comme d’autres affections du genre.